Climatisation



Sécheresse de l'air par rapport à la santé



La sécheresse de l'air dans des pièces chauffées

Lorsque l'air froid extérieur avec son relativement faible humidité absolue à l'intérieur du bâtiment à 10-20° C en hiver est chauffé, alors forcément humidité relative doit baisser essentiellement, puisque la différence entre l'humidité absolue et maximale augmente rapidement avec l'augmentation de la température. Ces lois physiques sont la principale raison de la faible humidité relative, qui se trouve généralement en hiver dans les espaces de vie et de travail.

Beaucoup de gens ne comprennent pas ces lois et croient que, grâce à une meilleure ventilation, l'humidité pourrait être augmenté dans des pièces chauffées. Ce point de vue est erroné, parce que le chauffage de l'air extérieur froid à l'intérieur des bâtiments entraîne toujours une diminution significative de l'humidité relative, peu importe si celles-ci ont été si haut à l'extérieur avant.










Combien coûte une humidité trop faible

La "Fondation Common Cold" aux Etats-Unis a calculé que le coût total dû aux rhumes est de 5 milliard Dollar par an pour les États-Unis, ici les pertes de salaire, la perte de production et les frais médicaux sont des composants les plus importants. En fait, dans les pays civilisés toutes les statistiques hospitalières affichent que les rhumes sont de loin les maladies les plus courantes et sont aussi les raisons pour les plus grands échecs de jours ouvrables.



L'effet de l'humidité trop faible sur la santé

Avant, on croyait que principalement les rhumes sont provoqués par l'aspiration de l'air froid et le refroidissement du corps. Avec la découverte du virus et des bactéries qui ont été identifiés comme l'agent causal du rhume, cette idée a changé. Le refroidissement est considéré comme étant la cause d'une réduction de la résistance qui crée les conditions pour la croissance et la propagation de l'agent pathogène. Dans les temps modernes ce point de vue a encore changé, parce qu´on considère moins le refroidissement, mais la sécheresse de l'air dans des pièces chauffées comme la cause la plus importante des pertes de résistance contre les micro-organismes responsables du rhume. Ce point de vue est désormais représenté principalement par des spécialistes de la médecine du nez et de la gorge, qui observent des signes de déshydratation dans les muqueuses des voies respiratoires supérieures de leurs patients pendant la période de chauffage.



Le dessèchement des voies respiratoires

L´intérieur du nez, les voies réspiratoires et les poumens allant jusqu´aux organes cibles les plus fins (les alvéoles) sont recouverts avec des muqueuses qui séparent une broue liquide en permanence. Une partie de ces muqueuses ressemblant à des prolongements capillares, appelés épithélium vibratile. Vu sous le microscope, le mouvement constant de l'épithélium est semblable à un champ de maïs agitant.

Nos épurateurs d'humidificateur / purification de l'air aident à la maladie et les allergies. Le nez, la gorge et la trachée fonctionnent comme un climatiseur en nettoyant, humidifiant et réchauffant l'air inhalé. En raison de la formation de tourbillons et la force centrifuge de l'air inhalé une grande partie de la poussière est projetée contre les muqueuses, d'où ensuite, mêlé par les mouvements de l'épithélium cilié avec du mucus, est supprimée. Le nez et la trachée sont donc un système de filtre qui se nettoie en permanence. La forte circulation sanguine et le mouillage constant des muqueuses amenènt l'air inspiré à la température du corps et augmente l'humidité proche de la saturation.

En cas d'inhalation de l'air à très faible humidité relative pendant de longues périodes, un séchage défavorable peut apparaître dans les muqueuses des voies respiratoires. Les premiers symptômes sont des sensations désagréables de sécheresse dans le nez et la gorge, qui peuvent être augmentées jusqu'aux stimulis douloureux. Dans de nombreux cas, la parole et de temps en temps aussi la déglutition deviennent difficile. La sécheresse a touché les épithéliums vibratiles dans leur fonction, le mucus s'épaissit et reste comme une masse collante sur les muqueuses. L'ensemble du système d'auto-nettoyage est insuffisant, de sorte que les bactéries trouvent un environnement favorable pour le développement. Ils pénètrent dans la muqueuse desséchée légèrement et libèrent ici des symptômes inflammatoires qui accompagnent tous les types de rhumes.

Ainsi peut-on expliquer l'augmentation de la sensibilité aux rhumes, qui se produissent en raison de l'air sec pendant la saison de chauffage. De nombreux médecins soulignent ce contexte et demandent en tant que mesure préventive une augmentation de l'humidité de l'air intérieur dans les écoles, les bureaux et les maisons une humidité relative de 40% minimum pendant la période de chauffage.



Humidification dans le secteur privé

Pour l'humidification décentralisée dans les maisons et les bureaux des plus petits humidificateurs à vapeur sont utilisés principalement. Le remplissage d'eau se fait à la main. L'approvisionnement en eau est suffisant pour environ une journée. Avec les appareils, l´humidification de l'air hygiènique et pur est réalisé.